L’enfant

L’ENFANT

Les difficultés psychomotrices de l’enfant s’expriment souvent au niveau de son comportement ou de ses apprentissages scolaires.

L’enfant avec son développement et sa croissance régulière doit remanier en permanence son schéma corporel et l’image qu’il a de lui même.

L’ensemble des apprentissages lui permet de nouvelles manières de comprendre le monde qui l’entoure. Sa manière de s’exprimer et sa motricité sont les moyens de faire le lien et d’intégrer toutes ces nouveautés.

 

L’équilibre psychomoteur entre l’agir corporel et le langage, qui lui permettent tous les deux d’appréhender et de s’exprimer au monde, n’est pas toujours aisé à trouver.

La thérapie psychomotrice est indiquée dans le cas d’un enfant :

En difficultés scolaires (écriture, attention, concentration, comportement…) ;
Agité, remuant, qui « ne tient pas en place », agressif ;
En retrait, inhibé, lent ;
En manque de confiance en lui, qui a peur de ne pas réussir
;
Maladroit, pataud, « gauche », qui se cogne souvent
;
Avec des difficultés d’attention et de concentration, se montrant peu autonome : « on doit être toujours derrière lui », il est « dans la lune » ou « tête en l’air » ;

Présentant une précocité intellectuelle ;
Présentant des troubles de type dyspraxique.

L’examen psychomoteur permettra d’évaluer les compétences de l’enfant, ses savoir-faire et aussi ses difficultés. il tiendra particulièrement compte de l’histoire de l’enfant et des caractéristiques du milieu scolaire où il vit. (cf Interventions notamment dans le partenariat avec les plans de réussite éducative dans la ville ou la MDPH)

La thérapie psychomotrice par le biais d’expériences corporelles positives, de mises en situations perceptivo-motrices renforcera la confiance en soi de l’enfant.

L’enfant découvrira de nouvelles ressources, osera faire de nouvelles expériences et travaillera sur ses difficultés ou ses déficits.

parcours psychomoteur

Eskyronka - CC BY SA

Il aura la possibilité d’exprimer ses sentiments et ses conflits au travers des jeux moteurs , le dessin, les rythmes musicaux et pourra ainsi les élaborer voir même les surmonter.

L’objectif de la thérapie par la psychomotricité est que l’enfant puisse élargir ses capacités de perception, d’action, d’orientation et d’entrée en relation. Il apprend à s’organiser et à se structurer malgré ses difficultés.