L’adolescent

L’ ADOLESCENT :        

Les problèmes de développement, d’apprentissage, d’expression, d’autonomie .

A cette période le grand enfant ou le pré-adolescent se met à changer physiquement et psychiquement, rejouant d’une manière totalement nouvelle des instances essentielles de sa personnalité, de ses relations aux autres, de sa vie affective et de son avenir.

Période de métamorphose physique c’est aussi une recherche identitaire importante.

La manière de plus en plus autonome, de percevoir le monde, réaménage les comportements, le rapport aux adultes et aux pairs.

L’adolescent se confronte à plusieurs niveaux à de la nouveauté, et  parfois à des situations très stressantes.

Le corps devient pubère et demande à être « ré-apprivoisé » d’autant plus si la croissance est rapide et importante. Le schéma corporel doit intégrer de grandes nouveautés et l’image de soi est totalement remaniée.

Les relations affectives se teintent d’une sexualité possible et réveillent de grandes interrogations.

Les perspectives d’orientation scolaires et professionnelles engendrent parfois une certaine angoisse du lendemain.

Les symptômes anxieux, les troubles du sommeil, les difficultés de régulation tonico-émotionelles, de comportement, de dépression, d’addictions, sont fréquents.

Le bilan psychomoteur permet de faire le point sur un développement qui atteint le maximum de ses potentialités, en tenant compte des entraînement et apprentissages spécifiques.

Il permettra des expériences positives d’investissement corporel qui soutiendront à la fois : les changements et le potentiel permettant d’envisager sereinement l’avenir ; et à la fois : le plaisir de se réapproprier des mouvement connus en réaménageant de manière gratifiantes les schèmes moteurs obsolètes, autorisant ainsi le droit à l’humour et au jeu.

Il permettra surtout d’investir le corps de manière plus précise et responsable tout en affinant le schéma corporel selon les goûts et les passions du moment.

Les conclusions du bilan permettront de proposer, selon les difficultés et besoins rencontrés un choix d’exercices de mouvements sensoriels ou de relaxations dynamiques avec respiration visant :

L’appropriation d’un schéma corporel plus mature et son intégration à une nouvelle image du corps en construction ;
l’apprentissage d’une gestion autonome des situations stressantes ;
une meilleure connaissance de son corps ;
un travail d’estime de soi, de mise en œuvre de ses potentialités, d’expression des conflits et des émotions ;

si besoin, de participer à un travail thérapeutique de groupe ;

si besoin d’orienter vers une psychothérapie ou d’autres examens complémentaires.

A noter : comme à tous les âges de la vie, la thérapie psychomotrice peut être indiquée et particulièrement intéressante dans le cadre d’une collaboration entre deux approches complémentaires : la thérapie psychomotrice et la psychothérapie.

L’adolescent  va travailler avec le psychomotricien pour vivre et investir positivement la perception de son corps, de ses ressentis et émotions, tout en les exprimant à sa manière ou grâce à des médiums choisis , et  alternativement avec un psychothérapeute qui soutiendra l’expression verbale,  la mise en mots.