Psychomotricité


La psychomotricité d’une personne est l’expression de sa manière d’être au monde : dans son corps, et en relation avec son environnement. Cette manière d’être, est propre à chacun, et évolue tout au long de la vie.

La psychomotricité est une discipline qui étudie l’intégration et les influences, des sensations et des émotions dans l’expression globale de l’être humain.

Elle se définit comme une approche globale de la personne, sur un versant éducatif ou thérapeutique en replaçant toujours le corps en relation dans son champ d’action.

Elle s’adresse à l’activité corporelle, aux qualités de tonus et de mouvement, comme étant la manifestation de notre vie relationnelle, de notre adaptation à notre environnement, de nos capacités d’apprentissages, de notre organisation dans l’espace et dans le temps.

 

 

Le psychomotricien évalue les fonctions sensori-motrices, perceptivo-motrices, tonico-émotionnelles et psychomotrices. Il analyse leur intégration, leurs interactions et il pose un diagnostic psychomoteur. A partir des conclusions de ce bilan, il propose les soins qui en découlent. S’il y a lieu, un projet thérapeutique individualisé est élaboré avec le patient (et/ou sa famille).

 

Le psychomotricien s’adresse à ces articulations entre le corps (les fonctions cérébrales, motrices) et la vie psychique (intellectuelle, émotionnelle et affective) que sont le tonus et le mouvement dans leurs diverses qualités.

En tenant compte des dimensions développementales, expressives, imaginatives et des capacités à symboliser, le psychomotricien instaure une relation thérapeutique.

Il utilise des techniques corporelles, sportives, manuelles, ou des médiations telles que le jeu, l’expression artistique, la pédagogie gestuelle, la relaxation psychomotrice.

VIDÉO France 5 : Profession psychomotricienne