Lexique

A

Abstraction :

c’est le fait de considérer à part un élément (une qualité ou une relation) d’une notion, d’une représentation et de ne porter son attention que sur cet élément, en négligeant les autres. C’est une opération intellectuelle (de l’esprit) qui permet de penser cette qualitée , cette relation , isolée du global. Exemple 1 : une idée abstraite s’oppose à une représentation concrète, à une réalité vécue. Exemple 2 : les notions de couleurs et de formes sont des abstractions.

Acte graphomoteur :

dans le développement de l’enfant, la graphomotricité est le prolongement du développement des aptitudes en motricité fine. L’agir évolue vers un geste volontaire puis dans une intention précise de laisser une trace dans le but de communiquer.

Addiction :

dépendance physiologique et psychologique à une substance ou à un comportement.

Angoisse :

malaise psychique et physique, associant le sentiment d’un danger imminent, une crainte diffuse, à des sensations pénibles de gêne cardiaque, de resserrement de la gorge ou du ventre. Cet état pouvant aller de l’inquiétude à la crise de panique.

Anxiété :

état d’angoisse marqué par l’inquiétude, l’émotion, l’agitation, la tourmente, l’impatience et considéré principalement dans son aspect psychique.

Apprentissages cognitifs :

intégration de connaissances, donnant une capacité à connaître (différente des apprentissages gestuels ou sportifs)

Apprentissages logico-mathématiques :

apprendre à manipuler et à raisonner avec justesse, rigueur et méthode, les formes, les concepts, les signes, selon des règles ou des codes établis. Ex1 : la connaissance logico-mathématique s’oppose à la connaissance s’appuyant sur l’expérimentation. Ex2 : il y a des mathématiciens logiciens et des mathématiciens intuitifs. (lire J.Piaget)

Autisme :

aujourd’hui on parle de plus en plus des troubles à spectre autistique (TSA) et de troubles envahissants du développement (TED). Il existe l’autisme infantile précoce, le syndrôme de Kanner, le syndrôme d’Asperger, les psychoses précoces, certains symptômes du syndrôme de Rett (maladie génétique), les dysharmonies psychotiques. Ils regroupent tous à des degrés divers des troubles de la communication verbale et non verbale, des troubles des relations sociales et des centres d’intérêts restreints ou des conduites répétitives.

 

B

Bilan psychomoteur :

passation d’un ensemble d’items ou d’exercices côtés et étalonnés permettant de dresser l’inventaire des capacités du sujet, d’éventuels retards et des manques. Le bilan sensori-moteur est une approche spécifique pour les jeunes enfants ou enfants anciennement grands prématurés. a tous les âges un entretien et l’observation du contrôle , de l’adaptation tonique, l’équilibre, les coordinations, les repères temporaux spatiaux, l’habileté gestuelle et de dissociation, la mémoire et la concentration, le schéma corporel fonctionnel et l’image du corps sont examinées. Il existe un bilan géronto-psychomoteur. Le bilan est toujours le point de départ avant de débuter un suivi (si besoin), il permet d’établir le projet thérapeutique avec chaque patient.

Burn-out :

syndrome d’épuisement professionnel consécutif à l’exposition à un stress permanent et prolongé.

 

C

Coordinations :

le système de coordinations-dissociations des différentes parties du corps entre elles puis des différents groupes musculaires de plus en plus précisément les uns par rapport aux autres se met en place selon les lois de développement et l selon la maturation neurologique qui régit l’équipement sensoriel et l’équipement moteur. Le psychomotricien professionnel de l’adaptation tonique, est attentif aux différentes grandes coordinations statiques et dynamiques mais aussi au développement maturatif qui permet l’ensemble des dissociations au niveau du tronc, de la tête et des membres et particulièrement au système de la coordination oculo-motrice pour le développement des habiletés gestuelles.

 

D

Dépression :

état mental caractérisé par l’asthénie, la lassitude, le découragement, la faiblesse, l’anxiété.

Développement psycho-affectif :

étapes du développement pulsionnel décrit par S.Freud.