Outils et techniques

OUTILS ET TECHNIQUES

Le psychomotricien utilise les médiationsoutils avec textures différentes

de la motricité et de la corporéité,
du cadre espace-temps de la séance,

du matériel qui pourra être investi physiquement, symboliquement et cognitivement
de différents jeux, l’expression corporelle, graphique et gestuelle

des activités musicales, rythmiques,

d’exercices d’orientation, d’équilibre, de coordination et de dissociation des gestes…

des techniques de détente et de relaxation

Il n’y a pas de méthode. C’est le projet établi avec le patient et sa façon d’être en relation -y compris sa façon d’habiter ou non, son corps et d’utiliser ou non, ses capacités psychomotrices- , qui guide le travail.

La technique psychomotrice s’appuie sur la connaissance :

du corps anatomique et physiologique ; possibilités et limites
du développement des différentes fonctions psychomotrices aux différents âges

neuro-physiologique des boucles sensori-neuro-motrices

du développement cognitif et psycho-affectif de l’enfant et de l’adolescent

des systèmes d’intégrations des schèmes fondateurs d’un mouvement autonome

des liens entre le schéma corporel et l’image du corps

des diverse pathologies affectant ces fonctions

Après le bilan, lors des séances le psychomotricien va proposer, selon le projet psychomoteur établi avec la personne :

des jeux moteurs, des parcours, des enchaînements de gestes, de créativité graphique et gestuelleparcours enfant
des techniques de détente et de relaxations
des exercices de coordinations, et de dissociations, de contrôle volontaire du geste
des techniques de stimulation ou d’apaisement de la sensori-motricité
des exercices de constructions et de déplacement dans l’espace

des jeux rythmiques, et à règles

des situations favorisant l’expression singulière des capacités imaginatives

des exercices d’équilibre, et de postures inversées

des exercices de représentations : graphique, avec du modelage, des associations d’idées, dans les différents plans de l’espace, pour une meilleure connaissance de son corps et expression de ses émotions.

Souvent le psychomotricien utilise les objets ou le milieu pour faire varier toutes les caractéristiques sensibles visant une meilleure perception de son corps en mouvement dans l’espace.
Dans certains cas précis de difficultés toniques, le travail en milieu aquatique est une indication pertinente. Un projet peut se construire autour de séances en piscine.